Skip to main content
GoPro et VTT

GoPro et VTT

GoPro et VTT

Où fixer sa GoPro lors d’une session VTT ?

GoPro et VTT: Vous vous demandez comment rendre à l’écran tout ce qui fait une session VTT ? Comment montrer le style, le paysage, les amis, la vitesse et la difficulté ? Pour ça, une seule fixation ne suffit pas, et une vidéo de plusieurs minutes avec un seul plan, même excellent à la base (GoPro sur le casque…), fournit une vidéo ennuyeuse même de la plus belle descente. Découvrez donc ici les meilleures fixations GoPro pour VTT, accompagnées de conseils : faciles à installer, offrant des angles de vue variés, elles dynamisent votre montage et permettent de rendre compte de tout ce qui fait qu’une session VTT est une expérience forte, quel que soit le niveau.

Les fixations les plus répandues : guidon, casque et harnais

Ce sont les fixations les plus populaires sur un VTT et avec ces trois-là, vous avez déjà de quoi faire de belles vidéos. Cependant, pour une session réussie, mieux vaut les choisir confortables, pratiques et résistantes.

Fixer sa GoPro sur le casque

La fixation sur casque est celle qui montre le mieux le relief du terrain. Elle convient également très bien pour filmer et photographier le paysage, car elle est placée sur la tête, et se trouve donc dans l’axe du regard. En règle générale, un casque de VTT est ventilé, c’est-à-dire qu’il n’offre pas une surface lisse mais de nombreuses ouvertures pour l’aération. Pensez donc bien à prendre une fixation spéciale pour casque ventilé, car un autocollant ne tiendra pas.

Si vous comptez filmer avec un angle de vue précis, mieux vaut choisir une fixation pour casque ventilé rotative, qui offre des prises de vue à 360°. Cependant, sachez que la tête est une partie du corps très mobile et que placer sa caméra sur une sangle pour casque ventilé basique suffit pour filmer les amis à vos côtés : vous n’avez qu’à tourner la tête !

GoPro et VTT: La fixation harnais pour GoPro

C’est la fixation la plus immersive. Utilisée lors d’une session VTT, elle permet d’avoir vos bras et le guidon dans le champ et de bien montrer le sol. Grâce à ses élastiques, le harnais de poitrine est confortable et se fait très rapidement oublier. Les bretelles sont ajustables et permettent de placer l’accessoire aussi bien sur un t-shirt que sur une combinaison de DH.

Le buste ne bouge pas beaucoup, c’est donc une fixation particulièrement stable. En revanche, elle ne sera pas pratique si vous voulez filmer vos coéquipiers, auquel cas il faut privilégier la fixation sur le casque.

GoPro et VTT: Filmer sa session VTT avec la GoPro sur le guidon

Il existe de nombreux types de fixations GoPro pour guidon. Elle sert essentiellement à filmer et photographier le sentier devant soi, ou soi-même lorsqu’elle est placée vers l’arrière. Une fixation collier en alu pour guidon, à la fois esthétique et résistante, est alors suffisante. Pour plus de liberté dans les prises de vue, vous pouvez opter pour un collier de serrage cranté avec rotule, pour orienter la GoPro à 360° sans avoir besoin de descendre du VTT et pour filmer facilement vos compagnons de sortie !

Des fixations GoPro pour des prises de vue un peu plus originales

Les fixations détaillées dans la partie précédente peuvent se suffire à elles-mêmes pour réaliser une vidéo simple, sans montage ultérieur. Ce ne sera pas forcément très dynamique ou intéressant mais cela peut suffire à rapporter de bons souvenirs à partager entre les participants de la session VTT. En revanche, ces fixations un peu plus originales ne peuvent pas faire l’objet d’une vidéo entière à elles seules, dans la mesure où le cadrage rend le visionnage fatiguant, voire donne la nausée. Mais placer quelques séquences filmées avec ces fixations font merveilles dans un montage !

GoPro et VTT: La fixation pour tige de selle

Vous pouvez placer votre fixation pour tige de selle vers l’arrière, pour montrer le paysage qui s’éloigne ou vos amis qui vous suivent tout en faisant apparaître la roue. C’est très sympa et ça change ! Placée vers l’avant, le champ de la GoPro englobe tout l’avant du VTT, vos bras et vos jambes. A utiliser avec parcimonie dans un montage vidéo car le mouvement des jambes au moment du pédalage donne sérieusement le mal de mer. En descente, le problème disparaît et crée une belle sensation d’immersion. L’image reste très encombrée par le vélo et les différentes parties du corps : à alterner avec des séquences au paysage plus ouvert.

GoPro et VTT: La fixation tubulaire

Cette fixation arceau permet de placer la GoPro au cadre sous la selle. Il est nécessaire de faire attention aux accessoires livrés avec cette fixation, car des pivots sont requis pour placer la caméra correctement. Vous obtenez un plan centré sur le vélo. Le mouvement de pédalage est légèrement moins gênant qu’avec une GoPro placée juste sous la selle, mais les plans doivent rester courts. Plus près du sol, la caméra fixée sur le cadre donne une agréable sensation de vitesse. L’avantage d’une fixation tubulaire avec pivots directionnels est qu’elle peut également être installée sur le guidon, pour varier les angles de vue avec un seul accessoire.