Skip to main content
démarrer une journée à ski

Où fixer sa GoPro lors d’une session ski ?

Que vous dévaliez les pistes ou les pentes vierges équipé d’une paire de skis ou d’un snowboard, un séjour à la neige est toujours une expérience forte, pleine de rebondissements et de découvertes grandioses. Lorsqu’on est limité par les bagages ou qu’on ne veut simplement pas s’encombrer, il faut choisir les accessoires à emporter avec soin. Simplicité de montage et variété des angles de vue sont les maîtres mots de cette liste des fixations GoPro à prendre absolument à la montagne, pour filmer efficacement tout en profitant de la descente.

1. Filmer la descente droit devant soi avec le harnais

filmer une descente à ski avec une GoPro munis du harnais

C’est un incontournable, cité pour bien des activités, vu et revu. Mais c’est qu’il le mérite ! Et à skis, il est l’accessoire GoPro de base pour filmer sa descente de manière aussi immersive que possible. En effet, les bras ainsi que les skis ou la planche de snow apparaissent dans le champ, tout en laissant largement voir le décor en face de vous. Vos mouvements sont rendus avec précision et la sensation de glisse est plus présente qu’avec n’importe quel autre accessoire. Ce harnais de poitrine pour GoPro convient parfaitement lorsqu’on cherche un point de vue immersif. Il s’enfile comme un gilet et se porte toute la journée sans aucune gêne. Il doit être le premier dans votre valise !

 

2. Pour les jours de poudreuse : la fixation ventouse sur les skis/le snow

La fixation ventouse est l’accessoire indispensable sur lequel fixer votre GoPro lorsque vous comptez skier dans la poudreuse. Choisissez-en une particulièrement basse sur ses appuis, et qui garantit une accroche fiable, comme cette fixation ventouse tripode, dont les 3 pieds assurent une adhérence maximale résistant à la vitesse et aux chocs. Deux choix s’offrent alors à vous : placer la GoPro vers la pente ou vers vous. Cette dernière option offre une vue en contre-plongée sensationnelle et met en avant la légèreté de la neige poudreuse. Une précaution à prendre avant de fixer sa GoPro sur les skis ou sur le snowboard : assurez-vous que le planche est propre et lisse, et positionnez la caméra vers la spatule, mais sur une partie bien plate.

3. Filmer ses coéquipiers sans s’encombrer grâce à la fixation pour casque

Pour filmer facilement les amis ou les proches qui s’éclatent avec vous sur les pistes ou à ski de rando, fixer sa GoPro sur le casque est la solution la plus simple. Ainsi, vous n’avez qu’à tourner la tête pour suivre leur trajectoire, un mouvement bien plus naturel que la rotation du buste nécessaire avec le harnais. N’oubliez pas, pour que le sujet rende bien à l’écran, il faut le suivre de très près. Alors, n’hésitez pas à talonner vos amis ! Dernier conseil : faites bien attention à choisir un autocollant double face et un socle incurvés, pour qu’ils épousent parfaitement la courbe du casque et que la GoPro y reste solidement accrochée. Cette fixation adhésive pour casque remplit toutes ces conditions, et comprend l’autocollant ainsi que le support. Ce dernier permet à la caméra d’être orientée à 360°. Le top pour filmer en toute liberté !

filmer les sports d'hiver avec une gopro fixée sur un casque

4. Pour montrer le paysage mais surtout sa bonne bouille : la perche

Il faut le reconnaître, elle vous sera surtout utile si vous pratiquez le snowboard. A skis, il faut tenir les bâtons dans une seule main et ce n’est pas très pratique. Mais ajouter au montage des séquences centrées sur son visage où on peut lire toutes les émotions qui y passent vaut le coup ! Dévoilez-vous avec un grand sourire, les sourcils froncés, le bonnet plein de neige… Une perche télescopique en aluminium et avec clip pour télécommande WiFi est la meilleure option pour déclencher facilement la prise de photos et le passage en mode vidéo. L’aluminium assure la résistance nécessaire en cas de chute. Dépliée à son maximum, la perche mesure près d’1m : de quoi avoir la marge de manœuvre nécessaire pour alterner les plans paysages et portraits.

5. Si vous cherchez l’originalité

Pour aller chercher des angles de vue peu utilisés, vous pouvez employer une fixation tubulaire pour placer la GoPro sur votre bâton de ski. Le cadrage est sensiblement comparable à celui d’une perche, en permettant également des vues arrière sympathiques à ajouter dans un montage vidéo si elles ne sont pas trop longues. Cette fixation vous servira si vous aimez la motoneige pour monter la caméra sur le guidon, ainsi qu’en VTT par exemple.

Autre point de vue original et qui rend bien à l’écran : la fixation de la GoPro sur la chaussure de ski, un accessoire très simple constitué d’un strap et d’un socle. On voit alors bien les skis et la proximité au sol donne une belle impression de vitesse. Elle peut constituer une alternative à la fixation ventouse. Plus en hauteur que cette dernière, la fixation sur la chaussure reste davantage au-dessus du niveau de la neige, ce qui peut être appréciable selon l’image que vous souhaitez obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *